Le TOGO


 

Septembre 1985

 

 

                      Petite Suisse de l’Afrique

 

 

 

Bien qu'étant le plus petit pays de l'Afrique francophone, le Togo accueille une quarantaine d'ethnies différentes. Des plages de sable fin à la savane, le Togo offre une virée dans l'Afrique authentique. La faible fréquentation touristique permet aux traditions d'être préservées et à la diversité culturelle de perdurer. Une fois de plus c'est une population souriante et généreuse qui nous accueille en toute simplicité. Partout, on entend : « Bonne arrivée, soyez les bienvenus » ou « Woezon ».

Qualifié jusque vers la fin des années 1980 de « petite Suisse de l’Afrique », en vertu des affaires et de la prospérité qui l’animaient, le Togo, bien que n’offrant pas vraiment un aspect de pauvreté, semble aujourd’hui, plongé dans une sorte de morosité économique et sociale.

 

 

Lomé est plus un centre d'affaires qu'un lieu touristique. Située à 150 km de Cotonou, la ville possède un port important, dont une zone franche, ouvert en 1968. On y exporte café, cacao, coton et huile de palme.

Le centre-ville est au bord de l'eau et on peut y voir les pêcheurs partant en mer en pirogues. Le Grand Marché, qui s'étale sur trois étages, est l'un des plus importants d'Afrique de l'Ouest. Le Musée national est dédié aux arts et traditions du pays. Les nuits de Lomé sont les plus réputées d'Afrique de l'Ouest.

 

Sa situation en bord de mer, la lagune qui la traverse d’ouest en est et ses nombreux quartiers ombragés lui procurent un peu de fraîcheur nocturne, et le soir arrivant, des musiques africaines jouées par les radios des vendeurs de rue, animent les rues.

Sa situation en bord de mer, la lagune qui la traverse d’ouest en est et ses nombreux quartiers ombragés lui procurent un peu de fraîcheur nocturne, et le soir arrivant, des musiques africaines jouées par les radios des vendeurs de rue, animent les rues.

 

 

 

Week-end à l'hôtel Ibis de Lomé

 

L'hôtel est situé au coeur de la ville, face à l'océan Atlantique, dans un vaste jardin, à quelques mètres du Grand Marché.

Dictons africains

 

Pour connaître ce que les autres disent en ton absence, écoute ce qu’ils disent en ta présence.

 

La main de celui qui donne est au-dessus de celle qui reçoit.

 

Le premier à se lever le matin ramasse toujours les mangues les plus jolies.

 

La folie du feu s'arrête devant la rivière.

 

Attends d'avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu'il a une bosse sur le nez.

 

On n'appelle pas chien avec bâton à la main.

 

Si tout le monde savait ce que tout le monde pensait de tout le monde, personne ne parlerait à personne.