NORVÈGE 


 

Juin 1998

 

Au pays des légendes

 

 

Si vous allez en Norvège pour admirer de beaux paysages, vous ne serez pas déçu. Ici la nature est reine et les gens vivent en harmonie avec elle. Ils ont appris à la connaître et à la respecter.
Très patriotes, les Norvégiens, malgré la découverte des grands gisements pétroliers en 1969, refusent la course effrénée à la croissance et, jusqu’à présent, se sont retenus d’intégrer l’Union européenne, contrairement à leurs voisins (la Suède, le Danemark et la Finlande). Ils ne veulent à aucun prix bouleverser leur mode de vie et entendent exploiter ces nouvelles ressources avec une prudente et sage lenteur.
Ils ont décidé de ne pas s’éloigner du bon chemin, celui qui mène au bonheur, même si, précisément, une bonne part de ce bonheur est due au pétrole et au gaz. Les gisements gigantesques découverts au large des côtes de la Norvège ont en effet permis à plusieurs villes (notamment Stavanger) d’exploser littéralement et à l’économie nationale de se transformer structurellement.
Mais c’est toujours la nature qui garde le dessus en Norvège : fjords, forêts, douces collines et prairies verdoyantes, paysages d’une douce monotonie se métamorphosant subitement en de hautes montagnes rocheuses. Ici, la nature a tout donné. Très domestiquée et sauvage à la fois, la Norvège apporte aux amoureux des grands espaces un plaisir sans limite
.

 

 

 

Circuit : Au pays des légendes

 

      8 jours / 7 nuits

 

Avec ses 324 000 km2 et ses 1800 km du nord au sud, la NORVÈGE vient au cinquième rang en Europe. On peut la diviser en deux régions :

 

La NORVÈGE DE L’OUEST ET DE L’EST, la RÉGION DES FJORDS qui donne au voyageur l’image la plus saisissante de ce que l’on appelle le paysage norvégien, une chaîne grise de bas récifs, le cri aigu des mouettes, la mer qui rentre profondément dans les terre jusqu’à s’y perdre …

 

 

 

 

 

 

Mardi 23 Juin – MARSEILLE / OSLO / DRAMMEN

 

 

Rendez-vous avec le car à la station d’autoroute de Meyrargue, qui va vous emmener à l’aéroport de Marignane.

Assistance aux formalités d’embarquement par SYLT OURS

Envol à destination de OSLO, via Bruxelles

 

Départ pour un circuit d’environ 3000 km en NORVÈGE du Sud/est en Ouest.

 

Visite du tremplin de Holmenkollen (430 m)

 

 

Départ vers DRAMMEN

 

Diner et logement

 

 

 

 

 

Mercredi 24Juin

DRAMMEN / OSLO /  LILLEHAMMER (147 km)

 

 

Petit déjeuner scandinave

Départ pour la visite guidée d’OSLO (environ 3 heures)

 

OSLO est une ville environnée de collines, qui se niche au fond d’un fjord profond de 100 km. Son territoire est immense : avec 450 km2, c’est la cinquième commune du globe. Mais sa population est modeste par rapport à cette superficie puisqu’elle ne compte que 465000 habitants. C’est qu’Oslo est une capitale verte et aérée, dont les trois quarts de la surface sont occupés par des vergers, des bois et des lacs. Voilà qui aurait plu à Alphonse ALLAIS, qui suggérait de construire des villes à la campagne.

 

Oslo a été fondée au XIème siècle par Harald le Sévère. Quant Haakon V fait de cette petite localité médiévale la capitale de son royaume, au XIIème siècle, elle ne compte que 3000 habitants. L’épanouissement de la ville au Moyen-Âge sera suivi d’une éclipse en raison de rapports conflictuels avec la Ligue hanséatique et de la domination étrangère.

Le Musée des Bateaux Vikings, l’un des plus importants permettant de mieux percevoir ce qu’était la qualité des marins viking. On découvre l’élégance, le goût et le raffinement de ce peuple, en admirant non seulement les lignes pures des navires qu’ils construisaient, mais aussi la finesse des sculptures dont ils ornaient tout objet, qu’ils s’agissent de bijoux (quelques parures sont somptueuses) ou de simples ustensiles. Les drakkars les plus célèbres sont celui de Gokstad, long de 23 m et datant de 900 environ, et celui d’Oseberg (découvert en 1904) embarcation de plaisance qui devint la sépulture d’une reine.

 

Le parc des Sculptures de Vigeland, par de statues représentant les scènes de la vie à tous les âges, C’est un célèbre jardin public dans lequel sont exposés en plein air les œuvres du sculpteur Gustav Vigeland (1869-143), qui fut l’élève de Rodin, auquel on doit, entre autres, l’effigie d’Alfred Nobel qui orne la médaille d’or qu’on remet au lauréat du prix Nobel de la paix.

 

Continuation avec le tour d’orientation de la ville où vous découvrirez l’Hôtel de Ville, le Château Royal, la forteresse d’Akershus.

 

Déjeuner en ville, saumon à volonté

 

Embarquement pour une croisière sur le fjord de Oslo (1 heure)

 

 

 

 

Départ vers LILLEHAMMER en passant par HOLMENKOLLEN

Sur la route de Sjusjoen
Sur la route de Sjusjoen

 

Arrivée et installation à l’hôtel de SJUSJOEN

(Propriétaire : un parisien marié à une Norvégienne)

Nous ne verrons pas proprement dit « le soleil de minuit », car il faudrait monter beaucoup plus au nord, mais les nuits sont néanmoins plutôt courtes avec un coucher de soleil tardif vers 22h30 et un lever dès 3 heures du matin. C’est un peu surréaliste, nous avons passé « une nuit blanche » en somme.

 

 Jeudi 25 juin 

LILLEHAMMER / BJORLI « La région Olympique » (261 km)

 

 

Petit déjeuner scandinave

 

Tour d’orientation de Lillehammer et des installations qui accueillirent les jeux d’hiver 1994…

 

LILLEHAMMER(22000 habitants) est la plus importante des trois villes riveraines du lac Mjosa. Située à l’extrême pointe nord du lac, elle est la capitale du Gudbrandsdalen que traversent la ligne de chemin de fer d’Oslo à Trondheim et l’ E6. Autrefois, ceette vallée était l’unique voie de communication terrestre entre le nord et le sud du pays. C’est dans ce somptueux décor naturel qui l’entoure que, pour les jeux Olumpiques d’hiver, Lillehammer mettra à la disposition des sportifs 500 km de pistes de fond.

 

Le stade de saut LYSGARDSBAKKEN comprend deux tremplins, un grand tremplin (120 m) et un tremplin normal (90 ). Les tribunes du stade ont servi d’amplithéâtre aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques.

Descente du tremplin de saut de Lillehamer (957 marches)

En bas les jambes tremblent …

 

Visite guidée du musée de plein air de MAIHAUGEN qui, avec une centaine de bâtisses, retrace l’évolution de l’hâtitat et des coutumes rurales en Norvège, du Moyen-Age à nos jours.

La vie à la ferme dans les années 1890

Une matinée au mois de juillet. Quatre paysans quittent la ferme d'Oygarden.
A l'intérieur nous apercevons le feu dans la cheminée, mais il fait encore froid dans la pièce. La nouvelle servante sort de la maison. Sur ses épaules repose une palanche avec un seau suspendu à chaque extrémité.
C'est ainsi qu'une journée typique pouvait commencer à la ferme, il y a 100 ans. L'été est une période très active dans le monde rural. Il faut récolter les cultures pour constituer les réserves de l'hiver.

 

L'artisanat à Maihaugen

"Mon idée était de donner une image authentique de la culture artisanale à travers une collection d'ateliers divers. L'atelier de l'artisan nous fait comprendre la vie et les conditions de travail de l'artisan. Il était de première importance pour moi de rassembler en un lieu commun ses outils, son établi, sa table, sa chaise, son lit, ses livres, enfin tout ce qui se trouvait autour de lui sur son lieu de travail".

C'est ainsi qu'Anders Sandrig - le fondateur du musée - souhaitait parler de l'artisanat aux hommes de notre temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La jeune femme qui était enceinte hors mariage était enchainée par le cou tous les dimanches durant tout le service religieux

 

 

Montée vers VINSTRA

 

Déjeuner

 

Départ par la vallée de Gudbrandsdalen en direction de BJORLY

 

Diner et logement dans les bungalows

 

 

Vendredi 26 juin 

BJORLI « la Norvège des légendes » / ÅLESUND (156 km)

 

Petit déjeuner scandinave

 

Départ par la vallée de Romsdal où les montagnes tombent à pic entre de nombreuses cascades vers Andalsnes

ANDELSNES est bâtie sur un promontoire qui s’avance sur le fjord de Romsdall. Partout où l’on porte les yeux, il n’y a qu’un immense cirque de montagne dans lequel le fjord permet d’entrevoir un horizon marin. Les sommets alentour ont défié les alpinistes du monde entier, venus affronter le mont Trolltindane. Les meilleurs ont vaincu le sommet couronné de neiges éternelles du mont Trolltindane par le Trollveggen (mur du Troll), façade verticale de 1000 m au-dessus du Fjord, inviolée jusqu’en 1965.

 

Montée de la célèbre route des Trolls (1150 m) et continuation le long du Storfjord vers ALESUND

 

 

 

 

 

Arrivée à ALESUND et Déjeuner.

Chef lieu du More og Romsdal, ALESUND (35000 habitants), premier port de peche de Norvège. la ville fut entièrement détruite en 1904 par un gigantesque incendie. L’empreur Guillaume II, grand amoureux de la Norvège, envoya à la ville des crédits et des matériaux de construction. Il fut imité en cela par d’autres chefs d’Etat européens, et Alesund fut reconstruite dès 1907, dans un style Art Nouveau homogène. Les maisons arborent fièrement de petits donjons qui complètent harmonieusement le style médiéval des façades. L’ensemble est très réussi.

Jusqu’en 1950, Alesund était peuplée de marins et de pêcheurs. Toute l’économie de la ville avait trait, de près ou de loin, au poisson et à toute les activités qui lui sont liées : conserverie, fumerie, sécherie. Aujourd’hui, elle s’est adaptée aux nouvelles techniques telles que la pisciculture et la congélation du possons. Et les grands entrepôts sur le port sont reconvertis en bureaux ou en restaurants. On peut d’ailleurs y goûter les spécialités de la région, comme le bacalao, fait de morue séchée, ou le brennsnute, sorte de ragout de viande et de pommes de terre.

Pulls et veste de Norvège (env. 600 FF)
Pulls et veste de Norvège (env. 600 FF)

Diner et Logement.

 

 

Samedi 27 Juin

GEIRANGER « la perle des fjords » (267 km)

 

Petit déjeuner scandinave.

 

Traversée en ferry de Magerholm à AURSNES.

 

Poursuite le long du Fjord vers STARNDA, puis HELLESYLT.

 

Jean Paul, avec ses 2 nanas…

 

 

 

Traversée en ferry du fjord de Geiranger (1h30), un moment inoubliable tellement spectacle est impressionnant et grandiose.
Ålesund commande l’entrée du Storfjord, dont l’un des ultimes prolongements n’est autre que le fjord de Geiranger, le plus sauvage, le plus étroit, le plus grandiose de tous les fjords de Norvège, qui porte le nom du village qui se blottit à son extrémité.

Bienvenue à l’hôtel Geiranger

 

Déjeuner

 

Geiranger : imposante, sauvage et magnifique. Le Gerirangerfjord, les cascades et les majestueuses montagnes abruptes ont fait de cette bourgade l’un des lieux touristiques les plus fréquentés.
Au milieu de cette nature splendide – au centre de Geiranger et sur les bords du fjord – se trouve l’Hôtel Geiranger, un hôtel confortable qui offre une hospitalité et une atmosphère norvégienne.

 

Dans l’après midi, départ ver Lom.

 

Traversée du Parc National de Jotunheimen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lac gelé à 1030 m d’altitude

Point culminant 1400 m, dans le brouillard.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          Les rênes n’étaient pas au rendez-vous 



 

Descente vers la région de Valdres, le cœur de la Norvège

 

Diner et Logement

 

 

 

 

 

                                                     Le plus beau buffet de tout le séjour

 

 

Dimanche 28 juin

FAGERNES / SONEFJORD « le roi des Fjords » (141 km)

 

Petit déjeuner scandinave

 

Départ vers Laerdal, avec un arrêt à la célèbre église en bois debout de Borgund.

 

Traversée de 2 heures en ferry sur le Sognefjord jusqu’à Gudvangen, sur l’un des plus beaux bras, le Naeroyfjord profond de 1500 mètres, entouré de montagnes de 1300 mètres

 

 

 

 

 

 

 

 

Embarquement à bord du train mythique de Flam à Myrdal qui est l’une des attractions les plus prisée de Norvège.
Il grimpe d’1 mètre tous les 18 mètres (hauteur 860 m)

 

Continuation vers le piton de STALHEIM par l’une des routes les plus pentues d’Europe, puis passage par DALE pour rejoindre BERGEN.

 

Route longue de 1 km 500, large de 4 à 5 mètres, 13 épingles à cheveux tous les 8 et 10 mètres.
Pente 18 degrés.

 - Jé, tu en penses quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

L’église de Lomskyrkja

 

 

 

 

 

 

Arrivée et installation à l’hôtel

 

 

 Lundi 29 juin – BERGEN / AL (225 km)

 

 

Petit déjeuner à l’hôtel

 

Visite guidée de 3 heures de Bergen avec guide local parlant français avec au programme

·         La Cité Hanséatique

·         Les principaux monuments du centre-ville

·         Le port et son marché aux poissons

 

A l’instar de Rome, Bergen (210000 habitants) est bâtie sur sept collines, autour d’un port. Elle s’est ensuite développée le long du Puddefjord et sur les îles de la baie. Son site abrité lui a assuré un microclimat pluvieux toute l’année, certes, mais fort doux pour cette latitude.

 

Bergen a, plus qu’Oslo, l’allure d’une véritable ville. Et, elle a un passé plus riche. On dit que c’est le roi Olaf Kyrre (Olaf le Débonnaire) qui a fondé Bergen vers 1070, à Torget, c'est-à-dire à l’endroit où se trouve aujourd’hui le célèbre marché aux poissons, aux fruits et aux fleurs de la ville.

 

Bergen a perdu son statut de capitale au profit d’Oslo au Moyen-Âge, mais elle est restée, jusqu’en 1830, la plus grande ville de Norvège. Si elle s’est développée au cours des siècles, c’est grâce aux marchands allemands de la Ligue hanséatique, qui l’avaient choisie pour site de leur comptoir du Nord

 

Déjeuner en ville.

 

Puis départ vers Norheimsund, en longeant les rives du Harddangerfjord où se trouvent des fermes et des paroisses attirant de nombreux visiteurs.

 

Arrêt aux chutes Steindalsfossen où vous emprunterez un petit sentier passant derrière les chutes.

 

Traversée en ferry sur le Hardangerfjord vers Brimnes

 

Arret aux chutes Voringsfossen, les plus hautes de Norvège.

 

Continuation par le plateau de hardangervidda vers AL

 

Arrivée et installation à l’hôtel

 

 

Mardi 30 juin – AL / OSLO / MARSEILLE

 

 

Petit déjeuner à l’hôtel

 

Départ vers Oslo        

 

Matinée libre à Oslo pour les derniers achats …

 

 

Transfert à l’aéroport d’Oslo.

 

Assistance aux formalités d’embarquement

 

Envol à destination de Marseille, via Bruxelles.