LES MALDIVES 

 

 

Juin 1999

 





Où tout n’est que

 

rêve et  volupté


 

 

Célèbres pour ses plages et ses fonds marins, les Maldives apparaissent comme une destination où « tout n’est que rêve et volupté ».
Certes, le décor correspond à tous les clichés d'un paradis tropical : le lagon turquoise, aux eaux cristallines et tièdes, peuplé de milliers de poissons multicolores, la plage immaculée qui borde chaque île avec sa corolle de sable, poussière de corail. Vous ne trouverez aux Maldives ni voiture ni pollution ; rien que le vent léger qui agite les palmes des cocotiers au-dessus de votre hamac.
Mais ceux qui imaginent y vivre tel Robinson sur une île déserte à l’ombre des palmiers risquent d’être déçus. Depuis l’ouverture en 1972 des deux premiers centres de villégiature, les Maldiviens ont tout compris au tourisme. Aujourd'hui, une centaine d’îles, converties en resorts, accueillent près d’un demi-million de vacanciers. Les premières structures du type village de vacances ont fait place à de luxueux complexes hôteliers.
L’ouverture au tourisme, en 1998, des derniers atolls (notamment du nord et du sud) permet d’accéder à des îles authentiques et d’échapper au tourisme de masse. .

Aéroport de Malé

Lankanfinolhu, Paradise Island

L’ile de Lankan (Lankanfinolhu), dans l’atoll de Malé-Nord aux Maldives, est occupée par hôtel 5 étoiles, ouvert en 1994, répondant au doux nom de paradise Island.

Le plus :

Plein de poissons à nos pieds qu'on peut observer depuis les pontons.

Nous étions logés dans un bungalow spacieux et confortable. Coin terrasse avec transats, table et chaises. La vue sur le lagon était un enchantement.

Le moins :

L'île fait 1km de long sur 230 mètres de large, j’en avais vite fait le tour.

Les boissons, et les prestations (comme par exemple, location de masque et de tuba), sont très très chères.

Le ponton
Le ponton
Un salon
Un salon
Un restaurant
Un restaurant

Malé : l'ile, capitale des Maldives

Quand on aborde l’île de Malé pour la première fois en quittant l'aéroport d'Hulhulé par le bateau taxi, la première image qui nous vient à l'esprit c'est Manhattan, un petit Manhattan au soleil. Les gratte-ciels du front de mer qui ont poussé depuis les années 80 suite à l’essor économique du pays et au manque de place y sont pour beaucoup. L’image qui vient juste après c’est port de commerce avec tous les cargos au mouillage dans le lagon au nord-ouest de l'île.

Malé est la capitale de l’archipel depuis plus de 800 ans. Son nom viendrait du divehi Maaliu « Ile principale » ou Mahal « L’ile au palais ».

La ville de Malé occupe toute la surface de l’île, un rectangle de 2 km de long par 1,5 km de large, que l’on a étendu au ras de la barrière de corail et ceinturée de digues et de ports. C’est la plus petite capitale au monde (6 km2), la seule vraie ville du pays, qui héberge près de 90000 personnes, le tiers de la population de l’archipel.

 

La ville grouille de monde. Ses ruelles étroites et rectilignes, souvent dépourvues de trottoirs sont sillonnées par des nuées de motos, de bicyclettes et par quelques taxis et petits camions.

La visite de Malé ne manque pas de charme, cela prend tout au plus 2 heures,

 

- Le Bodu Thakurufaanu Magu (Magu = Route en divehi), plus connu sous le nom de Marine Drive, fameux boulevard de Malé qui longe le port et où sont installées sur la gauche les grandes administrations et banques et sur la droite le bazar, le port de pêche et les différents marchés.

 

 

 

 

- La Jumhooree Maidhan, le square public faisant office de place principale au gazon anglais impeccable, avec son mat portant un drapeau maldivien un peu disproportionné diront certains.

 

 

 

 

 

 

 

- Le centre islamique et la grande mosquée du vendredi avec son dôme doré et son gracile minaret.

 

 

 

 

 

 

- Le palais du sultan, Mulee Aage, modeste mais très coloré, qui était l’ancienne résidence présidentielle.

 

 

 

 

 

 

- Le marché aux poissons, sur le Marine Drive, l’attraction à touristes avec le port de pêche en face.

 

 

 

 

 

 

 

- Le marché aux fruits et légumes